personalsucheLe philosophe grec Socrate a prononcé la fameuse phrase « connais-toi toi-même ». Ce conseil, qui date de plus de 2 000 ans, est toujours d’actualité. Se connaître soi-même est essentiel si vous voulez réussir votre entretien d’embauche. Si l’on ne sait pas quoi dire sur soi, il sera très difficile de rédiger un CV convaincant, de répondre à une offre d’emploi et encore moins de faire bonne impression en entrevue. De plus, si vous ne prenez pas le temps de réfléchir aux questions qui pourraient vous être posées lors d’un entretien d’embauche, vous aurez beaucoup de difficultés à mettre en valeur vos forces, vos talents, votre savoir-faire et votre savoir-être, votre expérience et votre enthousiasme à l’égard du poste.

Alors, voici ce qu’il faut faire afin de mieux vous connaître.

  1. Faites une liste de ce qui vous rend unique. En d’autres termes, trouvez les qualités, traits de personnalité ou forces qui vous décrivent le mieux. Dans le but de simplifier cet exercice, commencez votre phrase comme ceci : « Je suis une femme/homme qui fait preuve de… »

Inspirez-vous de cette liste, non exhaustive, d’attributs : flexibilité, discipline, écoute, débrouillardise, honnêteté, minutie, vision, adaptation, collaboration, enthousiasme, esprit d’équipe, intégrité, ouverture d’esprit, empathie, etc.

En tentant de décrire leurs forces, plusieurs personnes éprouvent certaines difficultés. L’une des manières de découvrir ses forces est de répondre à un questionnaire psychométrique en ligne, créé par Values in Action Institute. Rendez-vous au www.viame.org pour effectuer, gratuitement, le test, disponible en 17 langues. Vous recevrez un rapport qui décrira les cinq forces qui vous représentent le mieux (appelées aussi « forces signatures »).

L’autre manière de découvrir votre « unicité » (ce qui vous rend unique) est de demander à un ami ou à un ancien supérieur hiérarchique d’énumérer les traits de personnalité qui vous décrivent le mieux.

  1. Dressez la liste de vos principales valeurs applicables au travail. À titre d’exemple, « mes principales valeurs sont l’excellence, la collaboration, l’honnêteté, l’ouverture et l’engagement ».
  1. Établissez une liste de vos compétences techniques et non techniques (ce dans quoi vous excellez). Voici une liste partielle de compétences non techniques (très recherchées par les employeurs) dont vous pouvez vous inspirer : la gestion du temps, la gestion de soi, l’écoute active, l’adaptabilité, la planification, la gestion des priorités, le sens politique, l’empathie, l’autonomie, le souci de l’amélioration continue, etc.
  1. Énumérez les diverses formations que vous avez suivies et les activités de perfectionnement professionnel auxquelles vous avez participé.
  1. Notez vos objectifs professionnels et les raisons qui vous poussent à vouloir les réaliser.
  2. Établissez la liste d’au moins cinq réalisations professionnelles. Donnez des exemples pour chacune et mentionnez les résultats obtenus.
  1. Décrivez l’emploi idéal, selon vos critères, et nommez les éléments que vous aimeriez y trouver.
  1. Indiquez vos attentes salariales et le seuil minimum au-dessous duquel vous refuseriez un poste.
  2. Faites l’inventaire des personnes pour lesquelles vous avez travaillé et expliquez ce que chacune vous a apporté.
  3. Notez les questions d’entrevue que vous trouvez « difficiles » ou « pièges », et tentez d’y répondre.

Cet exercice de connaissance de soi est essentiel si vous voulez vous démarquer. Certes, en entrevue, vous n’aurez peut-être pas à utiliser toute l’information que cet exercice de réflexion vous aura permis de découvrir. Par contre, vous verrez que vous aurez plus d’assurance et serez prêt à parler de vous de manière spontanée et détendue.