Tenir vos résolutionsVous avez certainement remarqué, comme moi, que l’utilisation du mot « résolution » semble avoir explosé depuis ces dernières semaines, ou plus précisément, depuis le début de la nouvelle année. En effet, on le retrouve partout, dans les journaux, les magazines, les blogues et les réseaux sociaux. Le mot « résolution » se faufile aussi dans les discussions entre amis, entre les membres d’une famille et même entre collègues de travail.

Je n’ai rien contre les résolutions ni contre ceux qui les prennent. Par contre, j’aimerais vous proposer un exercice simple qui pourrait drôlement vous aider à tenir vos résolutions sans faillir, car, souvent et malheureusement, les résolutions restent au stade des belles idées qui ne se concrétisent pas. C’est tellement dommage, n’est-ce pas?

L’exercice est d’une simplicité désarmante. Sur une feuille, notez les catégories A, B, C, D comme ci-dessous, et pour chacune, prenez le temps nécessaires de remplir les sous-catégories 1, 2 et 3.

A. Ce que j’aimerais faire plus cette année :

1.

2.

3.

B. Ce que j’aimerais faire moins cette année :

1.

2.

3.

C. Ce que j’aimerais améliorer cette année :

1.

2.

3.

D. Ce que j’aimerais cesser de faire cette année :

1.

2.

3.

Dans un deuxième temps, pour chacune des sous-catégories 1, 2 et 3, faites en sorte d’en affiner la formulation afin qu’elles deviennent des objectifs RAMPS (SMART en anglais) (R : réalistes; A : à temps; : mesurables; P : précis et S : spécifiques).

Voici un exemple :

C. Ce que j’aimerais améliorer :

1. Améliorer mon habileté à communiquer lors des réunions d’équipe.

Maintenant, on transforme la phrase pour en faire un objectif RAMPS :

  1. D’ici avril 2015, je serai en mesure de prendre la parole au moins deux fois lors des réunions d’équipe qui ont lieu tous les lundis.

Maintenant, pour chacune des sous-catégories 1, 2 et 3 (qui sont devenus des objectifs RAMPS), notez les moyens qui vont vous permettre de réussir. Les moyens peuvent être des personnes, des cours, des actions, etc.

Reprenons l’exemple plus haut. Un des moyens, en ce qui a trait au point 1, pourrait être : « M’inscrire au Club Toastmasters afin de parfaire mon habileté en communication. »

Prenez le temps de bien réfléchir à chaque réponse que vous donnerez, car l’exercice requiert toute votre attention et votre temps.

Je n’ai pas besoin de vous dire que nous vivons dans un monde qui roule à 100 à l’heure, et que prendre le temps de réfléchir à sa carrière et à ce que l’on désire entreprendre et réaliser est un luxe à notre époque.

J’espère que cet exercice vous aura été utile.

À vous la parole, maintenant. Comment avez-vous trouvé l’exercice? Quelles prises de conscience importantes avez-vous faites lors de sa réalisation?

Bon succès et au plaisir de vous lire!

Inès