blackboard smileJe n’ai pas besoin de vous expliquer ce qu’est la motivation. Par contre, permettez-moi de vous donner cette définition tirée du Multi dictionnaire de la langue française : « Force qui pousse à agir. Ariane ne manque pas de motivation pour ses études : elle est déterminée à réussir. » Comme vous pouvez le constater, la motivation présuppose qu’on désire réellement réussir quelque chose. Dans la définition ci-dessus, on parle même de détermination. Il me semble donc important de réfléchir à sa motivation lorsque vient le moment de formuler un objectif, n’est-ce pas?

Sachez qu’il existe deux types de motivation : la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque. Dans le cas de la motivation intrinsèque, la personne effectue une activité pour le plaisir et la satisfaction qu’elle peut en tirer. De plus, elle pratique cette activité par sa propre volonté et parce qu’elle porte un intérêt à l’activité elle-même. Dans le cas de la motivation extrinsèque, la personne pratique une activité dans le but d’obtenir un résultat qui n’a rien à voir avec l’activité. Par exemple, la personne peut chercher à plaire, à obtenir l’approbation des autres ou à éviter une réprimande.

Prenons un exemple qui illustre le cas de la motivation extrinsèque. Supposons que votre supérieur vous convoque à une réunion et vous annonce qu’il vous verrait bien dans le poste de directrice du service XYZ que l’entreprise cherche à combler. Il vous dit qu’il est content de votre rendement et qu’il vous fait entièrement confiance. Vous acceptez le poste sans grand enthousiasme pour ne pas le décevoir et surtout sans avoir bien réfléchi quant à la motivation qui vous incite à accepter un poste de cette envergure. Que pensez-vous qu’il va arriver? Il se pourrait que vous soyez malheureuse dans votre nouveau poste et que vous ne donniez pas le meilleur de vous-même, car tout compte fait, ce poste ne vous motive pas, puisqu’il ne correspond pas à vos intérêts, forces, valeurs et passions.

Pour vous expliquer la motivation intrinsèque, je vais vous donner un exemple qui s’applique à moi. Voyez-vous, l’un de mes objectifs pour l’année 2014 est de décrocher mon titre de Communicateur compétent (CC) décerné par Toastmasters International (TMI). Pour ce faire, je dois avoir prononcé dix discours qui répondent à des exigences très particulières et qui sont énoncées dans le cahier Savoir communiquer. J’en suis à mon sixième discours. Il m’en reste donc quatre à rédiger et à prononcer pour atteindre mon objectif. Comme j’aime parler en public, que je suis passionnée par la rédaction et que je veux donner, à l’avenir, des conférences sur des sujets inspirants et qui intéressent ma clientèle cible, je suis très motivée quant à la réalisation de mon objectif, et j’ai donc mis toutes les chances de mon côté pour y arriver. Par exemple, j’ai décidé de me faire accompagner par un mentor (qui est une conférencière et une oratrice chevronnée) qui fait partie du même club Toastmasters que moi.

Conclusion : avant de formuler vos objectifs, faites l’exercice de réfléchir à votre motivation, à ce qui vous pousse à vouloir concrétiser un objectif spécifique.

Voici quelques questions judicieuses qui peuvent vous aider dans votre réflexion :

  1. Pourquoi est-ce important pour moi d’atteindre cet objectif? (En répondant à cette question, gardez en tête vos intérêts, vos valeurs, vos passions et les forces qui vous sont propres).
  2. Qu’aurai-je gagné (en d’autres termes, quels sont les avantages) lorsque j’aurai atteint cet objectif?
  3. Que signifiera vraiment la réalisation de cet objectif?
  4. Sur qui puis-je m’appuyer pour atteindre mon objectif plus rapidement et plus efficacement? (Ici, je fais référence à votre « système de soutien », c’est-à-dire toute personne susceptible de vous soutenir dans la réalisation de votre objectif).

À vous la parole maintenant. De quelle manière cet article vous interpelle-t-il? À la suite de sa lecture, quels sont les changements que vous prévoyez apporter à vos objectifs personnels ou professionnels? Quels moyens allez-vous prendre pour réaliser ce qui vous tient le plus à cœur et ainsi vous épanouir dans toutes les sphères de votre vie?

Bonne réflexion! J’ai hâte de vous lire.

Inès